United States of America Us

Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press

Medias

  • Maurice Béjart, L'univers d'un chorégraphe

    Un livre passionnant, extrêmement bien documenté, et facile à lire

    Ballet 2000 20 november 2017

    PNG (1,5 Mo)

  • « Oui, Béjart était un grand maître. C’est un monument »

    Hommage - Jean Pierre Pastori a connu Béjart dès 1975. Président du Béjart Ballet Lausanne depuis cinq ans, il publie un livre éclairant sur l’univers du chorégraphe, dont «La flûte enchantée» est reprise à Lausanne.

    Le Matin Dimanche 14 june 2017

    PDF (610 ko)

  • Les affinités électives de Maurice Béjart

    Dix ans après la mort du célèbre chorégraphe, Jean-Pierre Pastori retrace la vie d'un homme dont l'art a été marqué par des rencontres qui furent source d'inspiration, de renouvellement, de création.

    Gauchebdo 14 june 2017

    PDF (830 ko)

Jean Pierre Pastori

Dix ans après sa disparition, il importait de se pencher sur l’oeuvre prolifique de Maurice Béjart (1927-2007) pour en dégager les lignes de force. Des Ballets de l’Etoile, à Paris, au Béjart Ballet Lausanne en passant par le Ballet du XXe Siècle, à Bruxelles, cet ouvrage évoque les grandes heures d’un artiste aussi engagé dans la recherche chorégraphique que soucieux d’aller au-devant du plus large public. C’est à travers le prisme des «affinités électives» que l’auteur a choisi d’éclairer les ressorts de l’art de Béjart; ces danseurs, musiciens, décorateurs, comédiens dont il a été proche, qui ont nourri sa créativité et qui constituent son univers. Onze personnalités, autant de portes ouvertes sur son travail. Jorge Donn, par exemple, amène à s’intéresser à la réhabilitation du danseur masculin; le compositeur Pierre Henry à ses innovations avant-gardistes; Germinal Casado, danseur et décorateur, à la scénographie de ses ballets; la comédienne Maria Casarès à ses mises en scène théâtrales; Salvador Dali à son goût pour le théâtre total et pour le non-sens dramatique; Léopold Sedar Senghor, le président-poète sénégalais, à son syncrétisme culturel. Et ainsi de suite, par association d’idées, au travers d’une constellation d’artistes.

  • Avant-propos
  • 1 Jean Laurent, Le pied à l’étrier – La course aux cachets – Les années d’apprentissage – Premiers exils (1948): Londres, Stockholm – Chopin et autres ballets romantiques – Une première compagnie: les Ballets de l’Etoile (1954)
  • 2 Gaston Berger – au nom du père – Germaine, la mère idéalisée – Les réminiscences de l’enfance – Le ballet sur prescription médicale – Les autobiographies dansées
  • 3 Pierre Henry, l’oeil écoute – Opus 1: Symphonie pour un homme seul (1955) – Dans les arcanes de la psychanalyse – Le Ballet-théâtre de Paris (1957) – Béjart-Henry: l’apogée de leur collaboration – Les bandes sonores de Hugues Le Bars – Improvisations et performances
  • 4 Maurice Huisman, le sacre du destin – Un chef-d’oeuvre, Le Sacre (1959) – Boléro, une histoire de désir (1961) – La Neuvième symphonie de Beethoven (1964) – Controverses lyriques – Verdi (1973), Mozart (1980), Strauss (1983) – Autour de Wagner – L’au revoir à Maurice Huisman
  • 5 Jean Vilar, une danse populaire – Janine Charrat, chorégraphe invitée – Entrée de la danse à Avignon (1966) – Roméo et Juliette ou le théâtre dans le théâtre (1966) – Messe pour le temps présent (1967) – Vilar! Béjart! Salazar! (1968) – Une popularité sansprécédent
  • 6 Maria Casarès, La nuit obscure – A la recherche de Don Juan (1962) – La Nuit obscure (1968) – L’aventure de La Reine verte (1963) – La Tentation de saint Antoine (1967) – De Mishima à Molière – Béjart et le théâtre de l’absurde – Béjart et la critique
  • 7 Salvador Dali, Folie en tête – Gala avec la Tcherina (1961) – Sens et non-sens des ballets – Une nouvelle dramaturgie – Works in progress – Les leitmotivs béjartiens – Nietzsche, son auteur de chevet
  • 8 Jorge Donn, Clown de Dieu – Ses débuts bruxellois (1963) – Béjart pygmalion – Un rôle phare: Nijinsky – Réhabilitation du danseur – Donn, directeur ad interim – Les derniers feux
  • 9 Léopold S. Senghor, Voyageur avec bagage – Mudra Bruxelles (1970) et Mudra Afrique (1977) – Une pépinière de talents – Fernand Schirren, un maître – La tentation de l’Orient – L’influence du théâtre traditionnel japonais
  • 10 Germinal Casado, Scène et scénographie – Le tandem chorégraphe scénographe – Orgie décorative et scénographie épurée – En famille avec Joëlle Roustan et Roger Bernard – Versace, «prince de la Renaissance» – Plein les yeux avec Thierry Bosquet – «On m’a dit que c’est affrrreux» (Stravinsky) – Stimmung de Stockhausen, un rituel – Domaine musical avec Boulez – François Weyergans, 50 ans d’amitié
  • 11 Gil Roman, Haute fidélité – Un jeu théâtral sans limite – L’obsolescence des ballets – La Mort subite (1991) – Retour sur le passé
  • bibliographie

Publisher: Savoir suisse

Author(s): Jean Pierre Pastori

Collection: Savoir suisse

Published: 13 april 2017

Edition: 1st edition

Media: Book

Pages count Book: 160

Format (in mm) Book: 120 x 180

Weight (in grammes): 140 (Book)

Language(s): French

EAN13 Book: 9782889151967

From the same author
In the same collection
People also bought
Related topics
Related to this publication
Available chapters