United States of America Us

Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press

Medias

Cette troisième livraison de matières traite de la question du regard qui appréhende l'architecture et la ville, l'hypothèse étant que la manière de regarder est déterminante de toute conception architecturale. La question de la manière de regarder s'est en effet, en tant que telle, posée depuis qu'à la Renaissance la vision perspective est devenue une construction rationnelle : de ce moment, que d'aucuns appelleraient un moment fondateur, la vue est explicitement un paramètre de définition de l'architecture elle-même, qui permet notamment l'ancrage de toutes les problématiques scénographiques et pittoresques, liant veduta et position occupée par le spectateur. De plus, cette position du spectateur étant sujette à déplacement, rapide ou lent, avec ou sans moyen de locomotion, il en résulte une modification possible du point de vue à partir duquel peut être comprise aussi bien que conçue l'architecture. L'introduction d'un 'facteur temps', corrélatif de la mobilité, engage toute une suite de conséquences que l'on peut dire phénoménologiques : selon qu'un édifice est regardé rapidement, fugitivement même, ou selon qu'un spectateur s'y attarde, ses caractéristiques architecturales et urbaines pourront ne pas être identiques et ses traits seront plus ou moins accentués en fonction de conditions particulières de perception, certains de ces traits pouvant même n'avoir plus aucune pertinence. Il y a donc une différence entre jeter un coup d'oeil, avoir une impression fugace, momentanée dans l'expérience d'un mouvement, et fixer longuement le regard sur un objet architectural, dans une présence sédentaire, recherchant l'accoutumance, presque une impression tactile : dans ce cas, le face à face avec la matière devient une expérience sensible que certaines architectures des temps présents nous invitent à éprouver.

  • Essais: The view from the road. Le paysage de bord de route à l'âge du chaos, Bruno Marchand
  • Nécessités de la clôture ou la vision sédentaire de l'architecture, Jacques Lucan
  • Regards et matériaux. Existe-t-il des matériaux lents et des matériaux fugitifs?, Alberto Abriani
  • Perception critique à l'oeuvre et perception critique de l'oeuvre. Essai de mise en parallèle des poétiques de la dé-matérialisation et des herméneutiques de la distanciation, Sylvain Malfroy
  • Augenblicklich. Notes sur la perception des choses en tant que formes, Martin Steinmann.
  • Monographies: Geoffrey Bawa, Yves Lion
  • L'intérieur amène l'extérieur. Le forum de Pompéi dans les Carnets du Voyage d'Orient, Christian Gilot
  • Espoirs et aléas de la préfabrication en Suisse romande. Le cas de l'usine Igeco à Etoy, Dominique Zanghi.
  • Chroniques: Cours et conférences: Architecture & électricité, Jacques Gubler
  • Point de vue: Restauration et stylistique différée, Inès Lamunière, Patrick Devanthéry
  • Reportage: Ecole de la Sallaz, Lausanne, Kimio Fukami
  • Les jours et les oeuvres.

Publisher: PPUR

Author(s): Alberto Abriani, Jacques Gubler, Jacques Lucan, Bruno Marchand, Martin Steinmann

Collection: Laboratoire de théorie et d'histoire (LTH)

Published: 8 december 1999

Edition: 1st edition

Media: eBook [PDF]

Pages count eBook [PDF]: 0

Size: 8,1 Mo (PDF)

Language(s): French

EAN13 eBook [PDF]: 9782880744403

From the same author
In the same collection
People also bought
Related topics
Related to this publication
Available chapters