United States of America Us

Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press

Medias

  • La politique fribourgeoise au 20e siècle

    A lire: "La politique fribourgeoise au 20e siècle", Jean-Pierre Dorand, éditions PPUR, collection: Le Savoir suisse. Par Christian Ciocca, et la collaboration de Nicole Corpataux

    Espace 2, Versus/Penser 15 december 2017

  • Un long chemin vers la modernité

    C'est un événement majeur dans le grand livre de l'histoire fribourgeoise. En tous cas celle destinée à un large public. L'historien Jean-Pierre Dorand publie ce samedi La politique fribourgeoise au 20e siècle dans la Collection Le savoir suisse, dont l'idée est d'offrir des ouvrages synthétiques, vulgarisés, mais bien documentés.

    La Liberté 6 november 2017

    PDF (1,7 Mo)

  • Un siècle de politique fribourgeoise décryptée dans un ouvrage

    Jean-Pierre Dorand, ancien député PDC au Grand Conseil fribourgeois et enseignant d'histoire et de sciences politiques au Collège St-Michel, publie "La politique fribourgeoise du 20e siècle". Il y retrace notamment l'évolution du Parti conservateur, le futur PDC. Son interview.

    RTS, Emission Forum 30 october 2017

Fribourg devient en 1481 le premier canton romand membre de la Confédération. État bilingue, il peut faire le pont entre les mondes germanique et francophone. Pourtant, son catholicisme l’isole dès 1536: il est encerclé par l’État de Berne protestant. Des débats agitent en permanence le canton: ouverture ou fermeture, primat de la terre ou développement industriel, gouvernement fort ou extension des droits populaires? Des luttes idéologiques se renouvellent sans cesse, le canton se distinguant par la présence de forts milieux d’extrême droite souvent importés de l’étranger. Quel rôle doit jouer l’État? Radicaux et conservateurs s’affrontent sur ce thème, mais dès 1881 naît un État-parti dirigé par les conservateurs. Après 1921, cette hégémonie s’affaiblit lentement sous les coups des radicaux, des socialistes et des agrariens. D’abord lente, l’hémorragie se poursuit jusqu’en 1966 lorsque le parti conservateur perd sa majorité au Grand Conseil et qu’il décide, en 1981, de renoncer à celle au Conseil d’État. Il a beau animer la politique d’industrialisation et d’ouverture, favorisée par le Concile Vatican II, et changer de nom (PDC) pour se placer au centre, le recul est continu, accentué au tournant du 21e siècle par une UDC inspirée par Blocher, par un PS qui surmonte ses divisions et par un parti radical qui progresse. La vie politique cantonale devient quadripartite, avec de surcroît l’arrivée des écologistes, alliés à la gauche. Dans une synthèse éclairante, Jean-Pierre Dorand s’attache à souligner les rôles que jouent et joueront encore les pouvoirs publics dans la modernisation d’un canton situé entre les centres de pouvoir de l’Arc lémanique et la Berne fédérale.

  • 1 Un canton bilingue, catholique et isolé
  • 2 La république conservatrice (1881-1914)
  • 3 Guerre mondiale, réforme et réaction (1914-1921)
  • 4 Une période de stagnation (1922-1946)
  • 5 La révolution tranquille (1946-1966)
  • 6 Quelle formule magique gouvernementale (1966-1981)
  • 7 Les dernières années du 20e siècle(1981-2000)
  • 8 De l’isolement à l’ouverture et au pluralisme au conseil d’état
  • bibliographie

Publisher: Savoir suisse

Author(s): Jean-Pierre Dorand

Collection: Savoir suisse

Published: 18 october 2017

Edition: 1st edition

Media: Book

Pages count Book: 128

Format (in mm) Book: 120 x 180

Weight (in grammes): 140 (Book)

Language(s): French

EAN13 Book: 9782889152230

From the same author
In the same collection
People also bought
Related topics
Related to this publication
Available chapters