United States of America Us

Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press Logo of the site EPFL Press

Medias

Lorsqu'on n'aime pas calculer par écrit, de nos jours, on utilise une calculette électronique. Les anciens Grecs pouvaient calculer par écrit - l'auteur le montre - mais c'était bien plus ardu que pour nous. Ils avaient donc eux aussi inventé une machine, l'ancêtre de nos calculettes: l'abaque, sur lequel ils représentaient les nombres par des cailloux.Certains de ces abaques étaient en marbre. On en a retrouvé une trentaine. Les autres étaient certainement en bois, et ne nous sont pas parvenus. Après avoir ajouté les témoignages littéraires aux indices matériels, et conduit sur ces pièces à conviction une enquête minutieuse. L'auteur signe ici la première étude exhaustive sur la question, et montre comment on peut imaginer que les anciens Grecs s'y prenaient pour compter avec des cailloux.

  • Première partie: L'INVENTAIRE. 1. Les témoignages littéraires. 2. Les deux numérotations. 3. Les objets archéologiques. 4. Ce qui s'est fait ailleurs, avant l'an mil. 5. Ce qui s'est fait ailleurs, depuis l'an mil. 6. Les certitudes et les hypothèses. Deuxième partie: LES OPERATIONS. 7. L'addition. 8. La soustraction. 9. La multiplication. 10. La division. Troisième partie: LA PRATIQUE. 11. Avec colonnes neutres et série(s). 12. Avec colonnes neutres, sans série. 13. Sans colonnes, avec une série. Conclusion: Un regard vers l'avenir. Bibliographie.

Publisher: EPFL Press

Author(s): Alain Schärlig

Collection: Histoire des mathématiques

Published: 5 september 2001

Edition: 1st edition

Media: Book

Pages count Book: 342

Format (in mm) Book: 160 x 240

Weight (in grammes): 625 (Book)

Language(s): French

EAN13 Book: 9782880744533

From the same author
In the same collection
People also bought
Related topics
Related to this publication
Available chapters